Nouvelles de l'industrie

PLMA E-Scanner – novembre 2017

novembre, 2017
Les marques de Tesco enregistrent une forte croissance

Le plus gros distributeur de produits alimentaires du Royaume-Uni affirme que ses ventes de produits MDD augmentent fortement. Tesco annonce que ses produits de marque de distributeur ont progressé de 4,6 % en glissement annuel, et qu’ils représentent aujourd’hui presque 50 % des ventes.

La croissance est stimulée par un développement marqué de nouveaux produits. Tesco a lancé 807 nouvelles lignes au cours de la première moitié de l’année. Les nouveaux aliments comprennent des mini-avocats, des légumes à la forme amusante pour les enfants et des bières fabriquées localement. Dans le secteur non alimentaire, Tesco propose deux nouvelles marques de distributeur : la gamme d’articles de cuisine Go Cook qui comprend des couteaux, des ustensiles et des accessoires de cuisine et la gamme d’articles pour la maison Fox & Ivy.

Selon Retail Week, Tesco est peut-être suffisamment en confiance pour investir davantage dans des initiatives MDD grâce au succès de ses marques « Farm ». Les sept marques, qui proposent des produits frais tels que des fruits, des légumes, de la viande et de la volaille, ont été lancées en 2016 pour mieux lutter contre les discounters. Elles apparaissent aujourd’hui dans 70 % des paniers des clients.

Tesco a également entrepris un changement majeur dans ses rapports avec ses 8 000 fournisseurs. Le distributeur affirme qu’il essaie d’établir des relations à plus long terme, afin de stimuler des volumes plus importants. Le PDG Dave Lewis affirme que 95 de ses fournisseurs ont vu leurs volumes de ventes à Tesco croître de plus de 100 % en glissement annuel en mai 2017. Pour 185 autres fournisseurs, la croissance en volume enregistrée dépasse les 50 % tandis que 330 ont annoncé que le volume des biens vendus à Tesco ont progressé d’au moins 25 %.

« Autrefois, la stratégie de négociation de Tesco était d’avoir de plus en plus de fournisseurs, et de déplacer les volumes selon les négociations commerciales. À mon arrivée, nous avons choisi de modifier ce principe afin d’avoir un nombre plus petit de fournisseurs sur une durée plus longue, pour essayer d’améliorer ensemble les activités. C’est ce que nous faisons avec les petits et les gros fournisseurs, » déclare Lewis.

Amazon fait ses courses

Selon certaines informations, Amazon serait actuellement en contact avec des distributeurs alimentaires français pour négocier des contrats de distribution ou effectuer une acquisition dans le pays. Des rumeurs indiquent qu’Amazon a contacté Leclerc, Casino, Intermarché et Système U.

« Nous avons effectivement été démarchés par Amazon, » a affirmé à Reuters Michel-Édouard Leclerc, PDG de Leclerc, « Amazon pourrait—pourquoi pas ?—être notre partenaire logistique. »

Le Monde a affirmé qu’Amazon a contacté Casino sur sa division Monoprix, mais Casino n’a pas voulu poursuivre les négociations. « Casino n’entend pas vendre Monoprix, » signale Le Monde, citant des sources internes à Casino.

Le Monde affirme aussi qu’Amazon a également contacté Intermarché et Système U. Plus tôt cette année, certaines informations semblaient indiquer qu’Amazon souhaitait racheter Carrefour, mais celui-ci a déclaré qu’il ne ferait pas de commentaires sur les rumeurs circulant sur les marchés.

Les ventes en ligne progressent chez DM

En Allemagne, DM affirme que ses ventes en ligne ont progressé de plus de 80 %. Il est maintenant possible de commander exclusivement en ligne environ 1 500 produits, qui peuvent être livrés à domicile ou collectés dans certains magasins DM. Des produits MDD sont également proposés en ligne en Chine. Le distributeur affirme avoir considérablement fait évoluer ses services numériques l’année dernière avec un investissement de plus de 20 millions d’euros dans sa filiale informatique.

Au cours du dernier exercice, DM a ouvert et remodelé en tout 90 magasins. Sur son marché d’origine en Allemagne, le distributeur a ouvert 67 nouveaux points de vente, pour atteindre un nombre total de 1 892. L’année prochaine, l’entreprise envisage d’investir plus de 350 millions d’euros dans des réaménagements, des ouvertures de magasins, un nouveau siège à Karlsruhe et un nouveau centre de distribution à Wustermark.

Les acheteurs cherchent à faire des affaires en ligne

Les acheteurs de toute l’Europe consultent de plus en plus Internet pour y trouver des informations sur les produits, les promotions et les prix à l’aide de leur smartphones, selon une enquête IRI portant sur plus de 2 800 consommateurs européens. La recherche a permis de découvrir que plus d’un tiers des acheteurs utilisent des applications mobiles pour trouver des informations sur les produits et rechercher « les meilleures offres ». De ces « chercheurs d’infos numériques », les deux tiers ont indiqué que leurs efforts leur ont permis de réaliser des économies. Plus d’un tiers affirme utiliser Internet pour chercher des promotions et des offres en magasin, tandis que 22 % naviguent en ligne pour identifier les magasins qui proposent les meilleures affaires un jour donné.

Carrefour lance une marque de développement durable

Carrefour Italia a lancé Filiera Qualità, une marque qui propose les produits des fournisseurs Carrefour appliquant les principes de développement durable. Ces principes recouvrent la protection des animaux répertoriés comme espèces menacées, l’alimentation sans antibiotique, l’attention au bien-être animal, la protection de la biodiversité et la qualité de l’environnement de travail.

Parallèlement, Carrefour a lancé une plateforme en ligne en France, appelée Merci Voisin. Elle permet aux clients de se faire livrer leurs commandes Internet chez eux par d’autres clients pour un petit montant.

Auchan choisit des produits de santé

Auchan Italia a lancé une campagne de sensibilisation, La Vita In Blu, qui vise à aider les consommateurs à faire de meilleurs choix en matière d’alimentation. Le distributeur affirme que le programme est basé sur les commentaires des clients et qu’il a été développé en collaboration avec la communauté médicale et scientifique d’Italie. Auchan affirme évaluer plus de 100 000 produits, et de sélectionner les articles de chaque catégorie offrant le meilleur équilibre entre protéines, fibres, vitamines et minéraux, et contenant une quantité contrôlée de sucres, de graisses saturées et de sel. La sélection de produits sera actualisée au moins tous les six mois.

L’initiative d’Auchan a donné lieu à une polémique en Italie, le groupe représentant l’industrie alimentaire italienne, Federalimentare, la décrivant comme un « système d’évaluation alimentaire totalement arbitraire ». Parallèlement, le président du comité de la sécurité alimentaire du ministère italien de la Santé, Giorgio Calabrese, a affirmé que « la sélection d’Auchan exclut de nombreux produits du régime méditerranéen ».

Waitrose développe sa gamme de produits végétariens

Au Royaume-Uni, Waitrose introduit 30 plats à sa gamme sans viande, tout en augmentant l’espace en magasin consacré aux aliments végétariens d’environ 35 %. La gamme comprend des plats à base de végétaux tels que des croquettes de fromage au chou-fleur, des burgers à la betterave et un ragoût de légumes arc-en-ciel.On trouve également 11 nouveaux produits adaptés aux végétaliens, dont un fromage à tartiner 100 % sans lait, du porc braisé végétalien et du tofu fait à la main.

La nouvelle gamme de Waitrose présente également une initiative exclusive en co-marquage avec The Vegetarian Butcher, qui travaille avec des protéines de soja comme succédané de viande. La société néerlandaise s’est associée avec Waitrose pour développer une gamme de plats préparés, dont du tikka masala, des lasagnes et un curry vert thaïlandais, qui sont similaires aux versions avec viande du distributeur, tout en étant adaptés aux végétariens.

Les marques de distributeur en hausse en Australie

IRI prévoit que la MDD va poursuivre sa croissance en Australie, les distributeurs se concentrant davantage sur les produits premium. Selon le chercheur, les marques de distributeur représentent 18 % des ventes en valeur des biens de grande consommation et cette croissance a dépassé les marques nationales. La croissance en valeur de la MDD, de 3,9 % au cours de cette période, a permis d’enregistrer une hausse de 662 millions de dollars de vente, à comparer à une croissance de seulement 2,2 % pour les marques nationales.

Dans les magasins 

Tesco lance une ligne de produits écologiques de nettoyage pour la maison, sous sa nouvelle marque Eco Active. Le distributeur lance également une gamme premium d’accessoires de cuisine sous la marque Go Cook.

Carrefour publie de fortes hausses de ses ventes en Pologne et en Roumanie au dernier trimestre.

E. Leclerc lance une gamme premium de produits alimentaires sous la marque L’origine du goût.

Coop Italia a introduit 200 produits cette année et lance de nouvelles gammes, dont Amici Speciali, Origine, Casa, Io et D’Osa.

En Belgique, Delhaize a accru sa gamme de produits végétariens. Elle comprend aujourd’hui environ 100 produits végétariens, dont 30 sont 100 % végétaliens et 30 sont bio.

Au Portugal, Continente affirme que 96 % de ses clients ont acheté un produit MDD cette année.

Aldi Nord et Aldi Süd offrent des bons-cadeaux qui seront échangeables dans tous les magasins Aldi d’Allemagne.

Au Royaume-Uni, Waitrose étend son essai de boîte à recette Cook Well.

Migros lance une gamme d’aliments bio pour bébés sous la marque Mibébé. Les 27 produits sont tous fabriqués en Suisse ou en Allemagne.

Spar UK lance une gamme de 17 vins et envisage d’y ajouter des vins régionaux au début de l’année prochaine.

Spar Autriche a lancé une nouvelle boisson lactée, Kefir Natur, qui est maintenant disponible dans tous les magasins Spar, Eurospar et Interspar.

Coop Suisse a ajouté trois nouveaux condiments à sa ligne Fine Food, leur objectif étant d’accompagner les plats à base de bœuf, d’agneau et de poisson.

En Espagne, Dia prévoit de réorganiser 600 magasins cette année.

En Pologne, Biedronka a enregistré une hausse de 13 % au cours des neuf premiers mois de l’année, période où le groupe a ouvert 46 nouveaux magasins et en a réaménagé 150.

Le groupe norvégien Reitangruppen envisage d’ouvrir environ 55 magasins de proximité 7-Eleven au Danemark.

ICA Gruppen peut vendre 17 de ses magasins Rimi en Lithuanie, afin d’obtenir la permission d’acquérir UAB Palink, qui exploite le distributeur IKI.

Le distributeur néerlandais Jumbo a lancé une gamme Veggie Chef, qui comprend 21 produits végétariens et 19 produits végétaliens.

Auchan lance un service de point d’enlèvement en France, qui intègre un site de 250 casiers à température contrôlée, où les clients peuvent collecter leurs commandes d’aliments achetés en ligne.

Prisma, un distributeur estonien du groupe finlandais SOK, a commencé à vendre environ 200 produits MDD de Tesco.

Lidl a annoncé qu’il prévoit de construire son plus grand centre de distribution au Royaume-Uni.

En Italie, Eurospin lance une gamme de produits bio sous la marque Amo Essere Biologico (j’aime être biologique).

Auchan envisage de lancer un nouveau format d’hypermarché l’année prochaine et d’étendre son format Auchan Minute, aujourd’hui présent en Chine, à d’autres pays.

Edeka investit cette année 1,9 milliards d’euros dans ses activités en Allemagne.

Rewe Group veut ouvrir 250 magasins Rewe et Penny en Allemagne, ainsi que 200 points de vente dans d’autres pays.

Coop Sicilia et Coop Eridana rejoindront l’année prochaine Coop Alleanza 3.0, la coopérative de consommateurs italienne qui possède plus de 400 magasins dans 12 régions.

En Finlande, Kesko affirme que l’activité alimentaire du groupe affiche des ventes et une rentabilité en hausse, de bonnes performances étant enregistrées dans toutes ses enseignes alimentaires.

Spar possède aujourd’hui plus de 30 magasins dans neuf villes d’Albanie.

Le distributeur russe X5 Retail envisage de vendre ses magasins de proximité sous l’enseigne Perekrestok Express à Moscou.

Minipreço, l’unité portugaise du distributeur espagnol Dia, a lancé une app, qui agit comme la version numérique de la carte de fidélité du supermarché.

Études de marché 
Les consommateurs mangent plus sainement

Selon une enquête menée par IRI, plus des deux-tiers des consommateurs européens achètent des aliments plus sains, contenant moins de sel, de sucre, de graisse ou de calories. L’enquête fait remarquer qu’une part importante des consommateurs achètent également des produits alimentaires bio, végétariens et « sans », ce qui indique que les clients sont plus attentifs à leur santé.

L’enquête a été menée auprès de 2 600 acheteurs en Italie, en Grèce, en Espagne, en Allemagne, en France, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. C’est l’Allemagne qui montre la voie en matière de consommation de produits biologiques, 67 % des consommateurs de ce pays affirmant acheter des articles bio.

Le nombre de personnes qui achètent des produits végétariens augmente également dans la région. Selon IRI, 39 % des consommateurs européens achètent des aliments végétariens, soit une hausse de 26 % au cours des trois dernières années. Les consommateurs espagnols sont les plus enclins à acheter des aliments végétariens, 44 % d’entre eux affirmant acheter des options sans viande lorsqu’ils font leurs courses.

Un autre domaine qui a vu la demande croître au cours des trois dernières années est la catégorie « sans », 33 % des acheteurs achetant des produits sans lactose, sans levure ou sans gluten. Plus de la moitié des consommateurs espagnols achètent ces produits.

Les végétariens se tournent vers les surgelés

Le mouvement végétarien et végétalien est susceptible d’aider le rayon des surgelés. En Italie, les ventes de légumes surgelés ont progressé de 4,1 % au cours des huit premiers mois de 2017, selon l’Istituto Italiano Alimenti Surgelati (IIAS), qui annonce que les bénéfices ont été stimulés par les nouvelles tendances en matière d’alimentation, telles que l’alimentation bio, et une forte demande pour les produits végétariens et végétaliens. La popularité des légumes a contribué à la croissance pour tout le secteur des surgelés, les ventes progressant de 2,9 % au cours de la période cette année, alors qu’elles étaient stables en 2016.

Nouvelles PLMA 
La Table Ronde doit se tenir les 21 et 22 février à Dublin

Les dates sont désormais arrêtées pour la Conférence Table Ronde annuelle 2018 de la PLMA. Elle se tiendra les 21 et 22 février à Dublin. La Table Ronde de cette année est consacrée aux défis et aux opportunités auxquels les fabricants et les distributeurs sont confrontés dans leur tentative de rivaliser sur un marché qui évolue plus rapidement que jamais.

Tournée vers l’avenir, la Conférence mettra également l’accent sur la popularité croissante de Siri, Alexa et des autres voix artificielles, qui peuvent représenter le prochain tournant innovant pour la commercialisation de la MDD. En outre, la PLMA présente une session spéciale sur la conception des emballages.

Les participants à l’événement seront logés à l’hôtel Intercontinental Dublin. Pour vous inscrire ou recevoir plus d’informations sur la Table ronde, contactez PLMA International Council par téléphone au +31 20 5753032, ou par e-mail à l’adresse suivante : conferences@plma.nl.

Évènements 
28-30 novembre 2017

Salon MDD de Shanghai
Shanghai, Chine

21-22 février 2018

Conférence Table Ronde
Dublin, Irlande