Nouvelles de l'industrie

L’Expo Produits Nouveaux est l'endroit où des centaines de produits nouveaux et innovants sont présentés. Judith Kolenburg nous donne un aperçu de certaines des tendances de cette année.
Regardez la vidéo ici.

 

 

Christian Verschueren, DG d'EuroCommerce commente l'état de l'industrie et le rôle de son successeur dans la mise en œuvre d'une nouvelle stratégie pluriannuelle au sein de l'organisation.
Regardez la vidéo ici.

 

 

PLMA E-Scanner – novembre 2021

novembre, 2021
Les grandes marques annoncent une augmentations de leurs prix et de leur chiffre d’affaires. Les MDD pourraient en bénéficier

De grands groupes de distribution tels qu’Unilever, Kimberley-Clark, Procter & Gamble, Danone et Nestlé augmentent leurs prix du fait d’une forte augmentation du prix des matières premières, de l’énergie et des frais de transport. Ces multinationales ont décidé de reporter cette majoration des prix sur les distributeurs, avec à la clé une probable augmentation de leurs résultats à ce jour en 2021.

Les supermarchés font face à un dilemme. Doivent-ils répercuter cette flambée des prix sur les clients qui souffrent déjà de l’inflation naissante ? Ou absorberont-ils (au moins en partie) cette augmentation en acceptant de faire de plus petites marges ? Les frais fixes des distributeurs alimentaires européens sont élevés et leurs marges (entre 1 et 3 %) sont déjà très minces, ce qui leur laisse peu de marge de manœuvre. Les distributeurs non cotés en bourse tels que les discounters Lidl et Aldi et les coopératives implantées dans divers pays pourraient avoir plus de flexibilité. De manière générale, les prix des grandes marques devraient augmenter dans les supermarchés. Par conséquent, IRI anticipe un basculement des clients vers les MDD dont le rapport qualité-prix est plus intéressant.

Un fonds d’investissement américain rachète Morrisons

Le fonds d’investissement américain Clayton, Dubilier & Rice a repris Morrisons, le quatrième distributeur britannique. Les actionnaires de la chaîne ont voté en faveur de l’offre de CD&R, d’une valeur de 7,1 milliards de livres sterling, lors d’une réunion organisée fin octobre.

Cela fait plusieurs mois que CD&R se livre à une guerre d’enchères avec un autre investisseur américain, Fortress Investment Group. The Takeover Panel, l’instance qui régit les fusions-acquisitions au Royaume-Uni, est intervenue pour organiser une journée d’enchères et désigner un vainqueur. CD&R l’a emporté en proposant un pence de plus que son rival par action.

Sir Terry Leahy, conseiller en chef chez CD&R et ancien directeur général de Tesco, devrait être nommé chef du conseil d’administration du nouveau groupe privé qu’est désormais Morrisons.

Interdiction générale des emballages plastiques pour les fruits et légumes en France

La France s’engage à réduire les déchets plastiques en interdisant les emballages plastiques de presque tous ses fruits et légumes à partir de janvier 2022. En application d’une loi de février 2020, le gouvernement a publié une liste d’environ 30 fruits et légumes devant être vendus sans emballage plastique. Cette liste inclut les courgettes, les aubergines, les tomates et les concombres ainsi que les pommes, les oranges et les poires.

Le gouvernement français estime que 37 % des fruits et légumes vendus dans le pays sont vendus sous emballage plastique et compte en éliminer plus d’un milliard par an grâce à cette mesure.

Les fruits découpés et une quantité limitée de fruits et légumes – tels que les pêches et les fruits rouges – sont toujours tolérés sous emballage plastique mais cela devrait prendre fin d’ici fin juin 2026.

Rossmann rejoint la centrale d’achat RTG

Le distributeur allemand Rossmann est la première chaîne de drugstores à intégrer l’organisation de distribution alimentaire RTG Retail Trade Group. Cette association regroupe les achats pour divers postes tels que les marchandises, les besoins techniques, les technologies d’e-commerce et la gestion de la chaîne d’approvisionnement de ses membres.

Rossmann est le dixième distributeur à intégrer cette coopération. Les autres membres sont les distributeurs allemands Real, Metro, Globus, Bartels-Langness, Bünting, Netto ApS, Tegut, Klaas & Kock et Georg Jos. Cheese. Le chiffre d’affaires de RTG est estimé à 27 milliards d’euros ; l’arrivée de Rossmann fera grimper ce résultat à 33 milliards d’euros.

À l’instar d’autres chaînes de drugstores allemandes, Rossmann développe régulièrement son offre de produits alimentaires, qui comprend une importante sélection de produits bio sous sa marque propre EnerBio. Le distributeur devrait bénéficier des achats groupés et du savoir-faire de RTG, notamment pour les produits alimentaires en lesquels il voit un grand potentiel commercial. Il a demandé à l’Office fédéral des ententes allemand d’évaluer la conformité de cette opération aux lois anti-trust du pays.

Les distributeurs adoptent les magasins sans caisses

Intermarché teste un panier intelligent dans l’un de ses magasins Relais à Paris. Ce panier a été conçu par la start-up française Mo-Ka. Des caméras intégrées à l’anse du panier capturent automatiquement les produits choisis par les clients. Un système de traitement d’image par intelligence artificielle identifie ensuite le produit grâce à des algorithmes de reconnaissance. Puis les serveurs du magasin communiquent avec les paniers par Wi-Fi et convertissent les images en liste de courses. À la fin de leur parcours, les clients optent pour le paiement automatique avec l’application Mo-Ka ou pour un passage en caisse en libre-service ou manuel.

À Londres, Tesco a ouvert un magasin sans caisse nommé Tesco GetGo. Cette technologie a été développée en partenariat avec Trigo. Pour accéder au magasin, les clients scannent un code QR dans l’application Tesco. À l’intérieur du magasin, une série de caméras et de capteurs de poids détectent les déplacements et les achats des clients. Les acheteurs placent directement les produits dans leurs sacs et n’utilisent pas de paniers ou de caddies. Il leur suffit de sortir du magasin lorsqu’ils ont terminé. Le reçu apparaît dans l’application en quelques minutes et le paiement est déduit du compte associé.

Les distributeurs allemands Rewe et Aldi et le portugais Sonae font partie des distributeurs à avoir récemment ouvert des magasins sans scan ni caisses. La plupart sont toujours en phase de test, mais les principaux distributeurs d’Europe ont clairement comme objectif d’offrir une expérience d’achat aussi fluide que possible à leurs clients.

Marionnaud lance une gamme de produits cosmétiques MDD personnalisables

Marionnaud, le distributeur français spécialisé en produits cosmétiques et de parfumerie, vient de lancer une gamme MDD baptisée Skin Shades dans une sélection de magasins en Italie. L’enseigne collabore avec la société technologique Trigenex pour répondre à la demande des consommateurs en produits personnalisés. Cette société a développé une technologie basée sur l’IA qui analyse la peau du visage et du cou des clients avec un scanner format rouge à lèvres. Ce système conçoit une formulation de fond de teint en quelques secondes en intégrant les préférences personnelles des clients en termes de recouvrement, d’hydratation, de texture et de finition. Puis un appareil mélangeur compact crée le produit fini en magasin avec tous les ingrédients en moins de quatre minutes.

En plus d’offrir rapidement un produit unique personnalisé à ses clients, ce système permet aussi de réduire le gaspillage, la consommation d’énergie et l’emprunte carbone lors des expéditions. Marionnaud compte lancer Skin Shades dans ses magasins français en fin d’année et sur d’autres marchés en 2022.

Albert Heijn introduit un programme d’abonnement premium

Le distributeur leader du marché néerlandais Albert Heijn vient de introduire un programme de fidélité omnicanal baptisé My Albert Heijn Premium. Moyennant 12 € de cotisation annuelle, les clients bénéficient d’avantages exclusifs en magasin et en ligne. En plus d’une réduction de 10 pour cent sur la gamme bio d’AH, les membres peuvent choisir 10 offres personnelles Bonus Box au lieu de 5 chaque semaine sur AH.nl. Ils reçoivent aussi une réduction de 10 % sur les livraisons groupées d’Albert Heijn. Selon l’enseigne, cette offre est inédite sur le marché néerlandais et les participants peuvent économiser plus de 100 €.

Dans les magasins 

La société de livraison alimentaire rapide Frichti vient de lancer une gamme MDD composée de 120 produits sous le nom Frichti Everyday. Pour plus de transparence, l’entreprise indique le fabricant, l’origine et le mode de production de chaque article.

L’UE a attribué la marque de qualité Green Brand à Aldi Süd pour récompenser la stratégie durable complète déployée par l’enseigne en Allemagne.

Superdrug a relancé sa gamme MDD B Skin. Tous les articles ont été reformulés (avec une nouvelle image à la clé) et offrent désormais des soins dermatologiques haut de gamme à prix abordable.

Covirán introduit L’Amile Cosmetics, une nouvelle marque de produits cosmétiques anti-âge qui sera exclusivement commercialisée dans les supermarchés de l’enseigne.

L’enseigne de livraison de plats cuisinés Deliveroo inaugure un service rapide baptisé Deliveroo Hop au Royaume-Uni. L’enseigne offre une gamme de 2 000 produits et a développé un partenariat avec Morrisons, qui sera le grossiste pour son magasin-entrepôt et fournira des produits de marque et MDD inclus notamment dans ses gammes The Best et Market Street.

Tesco a développé une solution de recyclage en circuit fermé en collaboration avec le fabricant d’emballages alimentaires durables Faerch. L’emballage plastique secondaire utilisé pour transporter et présenter les produits dans les rayons Tesco sera désormais recyclé pour créer de nouveaux emballages.

Eroski applique le certificat de bien-être animal à l’ensemble de ses viandes blanches sous marque propre. Certains produits de dinde et de lapin ont récemment obtenu cette certification, ainsi que 100 % du poulet.

Albert Heijn a ajouté 45 nouveaux parfums de thé à sa gamme sous marque propre. Les deux tiers de cette gamme sont constitués de parfums bio. L’enseigne a également ajouté trois variantes de chanvre et quatre nouvelles tisanes de la marque Moment.

Kaufland est le premier distributeur alimentaire d’Allemagne a ajouter du bœuf de qualité d’élevage 3 à sa gamme MDD K-Wertschätze.

Jumbo teste une solution de livraison par abonnement nommée Bezorgeloos, ce qui signifie « livraison sans soucis ». Pour un forfait compris entre 10 € et 12 € par mois, les clients peuvent commander toute la semaine à n’importe quelle heure d’ouverture sans avoir à payer de surplus.

Lidl ajoute Cien Blue Light à sa gamme sous marque propre Cien. Cette gamme est constituée de six produits protégeant la peau de la lumière bleue émise par les appareils électroniques. La gamme comprend de la crème contour des yeux, des peelings, de la crème pour le visage, le cou et le décolleté, de la mousse nettoyante et du sérum concentré.

DIA lance VegeDia, une nouvelle marque propre de boissons végétales. Les produits sont exclusivement composés d’ingrédients d’origine naturelle, 100 % compatible vegan et ne contiennent aucun sucre ajouté, édulcorant ou additif artificiel.

Le distributeur spécialisé en aliments surgelés Iceland vient d’annoncer de nouvelles gammes sans plastique ou à teneur en plastique largement réduite, pour une réduction annuelle du plastique de plus de 350 tonnes.

ICA Gruppen vient de recevoir un prix pour son engagement climatique Beyond Climate Neutrality (« Au-delà de la neutralité climatique »). Le distributeur est récompensé pour son engagement à rendre ses opérations climatiquement neutres tout en réduisant son impact sur le climat, tant en amont sur la chaîne d’approvisionnement qu’en aval chez les consommateurs.

Le groupe Colruyt cultive des champignons avec ses propres résidus de pain. Les premiers champignons produits à partir des déchets du pain Bio-Planet seront proposés sur les marchés Cru d’Overijse, d’Antwerp et de Ghent dès la mi-octobre.

Études de marché 
Le marché alimentaire va se développer

IGD prévoit une croissance de 5 % du marché alimentaire européen d’ici 2026. Après une progression annuelle modeste de 1,1 % entre 2015 et 2019 et le pic de 4,7 % induit par la pandémie en 2020, les analystes anticipent une croissance stable pour les années à venir.

Les ventes devraient augmenter sur tous les canaux en Europe, à mesure que les hypermarchés et les supermarchés perdront des parts de marché et que les discounters, les magasins de proximité et la vente en ligne gagneront du terrain.

IGD prévient que la confiance des consommateurs reste fragile et sera très fluctuante aux changements durant les cinq années à venir.

Cinq distributeurs italiens plébiscités

Le baromètre 2021 Dunnhumby des enseignes italiennes préférées nous apprend que les chaînes préférées des consommateurs de ce pays sont Esselunga, Conad, Coop, Eurospin et Lidl.

Esselunga l’emporte sur quatre critères : variété des produits, expérience d’achat, qualité et relation client. En termes de perception des prix, l’enseigne se classe troisième après les discounters Eurospin et Lidl.

Dans un contexte de croissance de l’e-commerce, Dunnhumby a relevé que les clients veulent une expérience d’achat rapide et fluide, ce qui implique de proposer un site web irréprochable, une fonction de recherche efficace et une procédure de paiement rapide et facilitée.

Nouvelles PLMA 
Formation pour les cadres supérieurs MDD

Le programme annuel de formation pour les cadres supérieurs de la PLMA a eu lieu les 26 et 27 octobre, en collaboration avec l’université Nyenrode. Le programme, qui entre dans sa vingtième année, continue de former tous les professionnels du marché MDD. Le cursus, prodigué par des professeurs universitaires comme des professionnels du secteur de tous horizons, s’appuie sur un mélange de thèmes nouveaux et éprouvés. La formation a eu lieu en ligne pour la deuxième fois.

Des distributeurs et fabricants originaires de plus de 30 pays y ont participé. Le programme a commencé par détailler comment créer une stratégie MDD solide, un objectif simple mais indispensable pour tout distributeur souhaitant développer ou améliorer sa propre gamme.

Une deuxième séance a présenté les choix que les entreprises doivent faire en termes d’innovation de produit pour garantir le succès de leurs gammes sous marque propre. Des discussions ont également été organisées entre les distributeurs et les fabricants sur diverses problématiques actuelles (telles que les coûts, l’inflation et les contraintes de la chaîne d’approvisionnement), ce qui a permis d’aborder le thème des crises et les formidables opportunités d’innovation qu’elles peuvent générer. Le panel a conclu que les partenariats les plus solides sont ceux qui savent évoluer d’une simple relation transactionnelle vers une collaboration transversale solide.

Les inscrits ont également appris quels étaient les défis et opportunités inhérents à la montée de l’e-commerce et ses innovations, tant concernant les nouveaux acteurs qu’en termes de nouvelles règles de marketing et de calcul du bénéfice.

Un cours sur le marketing de génération a mis l’accent sur l’influence qu’exercent les expériences passées sur les préférences et le comportement des consommateurs. Il est essentiel pour les professionnels du marketing alimentaire d’exploiter cette tendance. Un atelier de préparation interactif scénarisé a démontré l’importance d’avoir une vision à long terme pour faire face aux imprévus et anticiper l’avenir.

Évènements 
23 & 24 février 2022

Table Ronde en ligne de la PLMA 

31 mai & 1 juin 2022
Salon international de la PLMA « Le Monde de la Marque de Distributeur »
Amsterdam