Nouvelles de l'industrie

PLMA E-Scanner – mai 2019

mai, 2019
Quelle est la prochaine étape pour les distributeurs du Royaume-Uni ?

Cette année pourrait marquer un tournant pour le marché de la distribution alimentaire au Royaume-Uni, suite à l’interdiction gouvernementale de la fusion prévue entre Sainsbury’s et ASDA. La plupart des analystes pensent que Walmart pourrait céder sa filiale ASDA, qui devrait entrer en bourse en tant qu’enseigne indépendante. Il est également possible qu’un fonds d'investissement privé se porte acquéreur de l’entreprise.

Le consensus est moins grand concernant l’avenir de Sainsbury’s. Certains analystes préconisent une modernisation des magasins et des produits du distributeur afin de s’adapter à la concurrence d’Aldi, de Lidl et de l’enseigne récemment rénovée Tesco. D’autres semblent anticiper une acquisition du distributeur, potentiellement par un fonds d’investissement privé.

Certains vont même jusqu’à spéculer qu’Amazon pourrait profiter de l’échec de cette fusion, ainsi que du possible retrait de Walmart du marché, pour acquérir des magasins au Royaume-Uni.

Le projet de fusion a été refusé par l’autorité britannique de la concurrence.  Celle-ci a estimé qu’une telle fusion entraînerait une hausse des prix et une dégradation du service client. Cette fusion aurait créé le plus grand groupe de supermarchés du Royaume-Uni avec une part de marché de plus de 30 %.

Amazon et Casino parviennent à un accord

Amazon et le distributeur français Casino développent leur partenariat.  Amazon va commencer par vendre environ 3 500 produits MDD Casino sur son site Web, et va installer des casiers de retrait dans les magasins Casino.

Ce partenariat, qui fait suite à une première collaboration entre Amazon et les magasins Monoprix de Casino à Paris, alimente les spéculations sur d’autres possibles collaborations à venir.  Les casiers Amazon vont apparaître dans 1 000 points de vente de neuf enseignes du groupe Casino en France d’ici la fin de l’année, notamment Monoprix, Monop, Géant, Hyper Casino, Casino Supermarché, Leader Price, Viva et Spar.

De plus, Amazon et Monoprix vont étendre leur partenariat sur Prime Now, le service de livraison de produits alimentaires d’Amazon, hors de Paris et dans de nouvelles villes au cours des douze prochains mois.

Tina Schuler, PDG de Leader Price, Casino Supermarchés, Géant Casino et Casino Proximités, a indiqué lors d’une conférence téléphonique que cet accord va permettre à Casino de « stimuler son trafic et son chiffre d’affaires, tant en ligne qu’en magasin ».

L’Italie enquête sur Amazon

L’autorité antitrust italienne a initié une enquête sur cinq entreprises d’Amazon pour un possible abus de position dominante sur le marché, à la fois en ligne et dans le domaine des services logistiques. D’après l’autorité, cette enquête porte sur Amazon Services Europe, Amazon Europe Core, Amazon EU, Amazon Italia Services et Amazon Italia Logistica. Il est reproché à Amazon d’avoir proposé certains avantages aux vendeurs ayant recours aux services logistiques du distributeur en ligne.

Schwarz toujours dominant

La société-mère de Lidl, Schwarz-Gruppe, reste le premier distributeur européen de produits alimentaires, tandis qu’Aldi menace de ravir la deuxième place à Carrefour. D’après une étude de LZ Retailytics, Schwarz a réalisé plus de 112 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’année dernière, plus du double de Carrefour (64 milliards d’euros), d’Aldi Nord+Sud  63,6 milliards d’euros), et de Tesco (61,5 milliards d’euros).

Les deux discounters allemands et Tesco ont vu leurs ventes progresser fortement l’année dernière, Schwarz affichant une croissance de 6,3 %, Aldi de 6,0 % et Tesco de 7,6 %. Les ventes de Carrefour ont légèrement décliné, avec une baisse de 1,3 %.

C'est Amazon qui affiche la plus grosse croissance des ventes avec 20,3 % d’augmentation. D’après LZ Retailytics, les ventes d’Amazon ont atteint 33,2 milliards d’euros en fin d’année, faisant de l’enseigne le dixième distributeur alimentaire européen.

Litige sur l’étiquetage nutritionnel

L’étiquetage nutritionnel est au cœur d’un débat politique en Allemagne NutriScore, un programme d’étiquetage nutritionnel promu par le secteur et apposé sur le devant des emballages, a subi un feu de critiques d’un groupe de consommateurs, avec à la clé une ordonnance de tribunal contraignant une marque de distributeur de retirer les étiquettes NutriScore de ses produits.

L’association allemande de l'industrie alimentaire, la Fédération pour le droit et la science des aliments, a lancé un modèle d’étiquetage nutritionnel apposé sur le devant des emballages, permettant de visualiser la teneur nutritionnelle et calorique des aliments emballés et transformés. Une association professionnelle basée à Munich a porté plainte contre Iglo, un fabricant d’aliments surgelés, lorsque ce dernier a introduit le système NutriScore sur ses produits, et le tribunal régional de Hambourg a émis une injonction préliminaire à l’encontre d’Iglo. Le fabricant a fait appel du verdict.

Lidl lance un plan pour le Brexit

Lidl a mis en place une « équipe Brexit » chargée de gérer la stratégie du groupe dans le cadre du Brexit, avec la nomination d’un responsable des douanes et de l’importation.  Ce cadre supérieur va « jouer un rôle essentiel dans la stratégie que nous allons déployer dans l’ensemble de notre réseau commercial afin de faire face au Brexit, tout en nous préparant aux défis à venir », a indiqué le distributeur.  Il aura notamment comme responsabilité de « gérer la mise en œuvre de la stratégie face au Brexit » et de « cartographier la chaîne d’approvisionnement complexe de Lidl en Grande-Bretagne dans un environnement post-Brexit ».

Toujours au Royaume-Uni, Lidl a annoncé avoir reçu l’autorisation de construire sa première unité de production de bouteilles d’eau et de sodas. Le discounter prévoit d’ouvrir des magasins au format plus petit.

Les drugstores abandonnent le chanvre

Deux drugstores allemands, dm et Rossmann, vont cesser de vendre des produits contenant du cannabis, d’après des rapports publiés récemment. Cette décision fait suite à une incertitude sur la légalité de ces produits. « Nous évaluons actuellement la vente d’huiles de CBD d’un point de vue juridique, et nous communiquons étroitement avec notre partenaire industriel », a indiqué le PDG Sebastian Bayertold dans l’une de ses publications.

En Allemagne, le commerce de tétrahydrocannabinol (THC), l’ingrédient psychoactif du chanvre, est encadré par des règles. Les produits à base de cannabis dont la teneur en THC dépasse 0,2 pour cent sont illégaux dans ce pays. Les deux drugstores ont introduit des huiles contenant du cannabidiol (CBD), un ingrédient à base de chanvre, dans leurs gammes l’année dernière.

Les ventes de vin sous MDD se développent

Selon IRI, les vins MDD ont enregistré une croissance significative en Italie l’année dernière. La société d’analyse indique que suite à des investissements significatifs de la part des principaux distributeurs, la part de marché du vin sous marque de distributeur a atteint les 4 % l’année dernière, pour une valeur de 156 millions d’euros. La distribution à grande échelle est de loin le canal de vente le plus important pour le vin italien, représentant 619 millions de litres pour une valeur de 1,9 milliards d’euros.

Conad commercialise 85 références de vin sous MDD pour des ventes annuelles de plus de 47 millions d’euros. Carrefour, avec Trancio Antico et Terre d’Italia, enregistre une hausse régulière, particulièrement pour ses produits de moyenne et haut de gamme. Conad a indiqué une augmentation moyenne de 4 % de ses prix.

Dans les magasins 

Carrefour développe la traçabilité par blockchain de ses produits sous MDD.

Le distributeur alimentaire russe Magnit a soumis une offre pour l’acquisition de Lenta, un concurrent de taille plus modeste.

E. Leclerc se maintient à la première place des distributeurs alimentaires européens, avec une part de marché de 21,5 %, selon Kantar Research.

Tesco teste des achats groupés approvisionnés par Booker dans 70 de ses magasins, et compte déployer cette approche à plus grande échelle au cours de l’année.

Casino vend 12 hypermarchés et supermarchés Casino à la société américaine de gestion d’actifs Apollo Global Management, pour une transaction pouvant valoir jusqu’à 470 millions d’euros.

Carrefour Belgique collabore avec Medi-Market Group afin d’introduire des pharmacies et des parapharmacies au sein de ses magasins.

Coop Suisse introduit une gamme de yaourts sans lactose aux amandes.

Le grossiste britannique Nisa indique que les produits sous la marque Co-op représentent désormais 16 % des produits qu’il fournit aux distributeurs.

Albert Heijn a été nommé supermarché le plus écodurable des Pays-bas pour la troisième année d’affilée.

Lidl a augmenté ses ventes nettes en Espagne de 11,5 % en 2018 pour un total de 4 000 millions d’euros.

Migros introduit pour la première fois des bouteilles en PET 100 % recyclable.

Les ventes des distributeurs alimentaires au Portugal ont augmenté de 2,8 % l’année dernière pour atteindre 12,4 milliards d’euros, d’après l’association des distributeurs portugais.

Tesco lance sa gamme Meat & Veg, constituée de plats de veau et de bœuf avec des légumes. Cette gamme est disponible en plusieurs formats, convenant aux individus, aux couples et aux familles.

Waitrose lance un assortiment de 24 plats surgelés, allant des tartes classiques aux nouilles ramen.

Colruyt a effectué une refonte de son application de courses en ligne, Xtra, qui comprend désormais une fonction Mes achats permettant aux clients d’afficher leurs achats du mois dans les boutiques physiques et en ligne de l’enseigne.

Selon certains rapports, Lidl prévoit de cesser ses activités de vente en ligne en Chine.

Monoprix ouvre quelques magasins sans personnel à Paris le dimanche. Les clients paient par caisse automatique ou avec leur smartphone.

Netto prévoit de lancer un nouveau format de magasin, nommé Netto 3.0, cette année en Allemagne.

Kaufland introduit une gamme d’accessoires pour la maison et de petits meubles sous la marque Liv & Bo.

Billa Bulgarie investit plus de 17 millions d’euros dans son expansion en 2019.

Carrefour Roumanie lance un programme visant à promouvoir les initiatives de développement d’une agriculture écodurable.

Waitrose teste des emballages constitués de carcasses de langoustines pour remplacer ses emballages en plastique.

Aldi développe sa gamme de produits de soin pour la peau Lacura Pink Clay, qui va inclure deux nouveaux produits tout en réintroduisant son masque Pink Clay.

Coop Suède teste un service de livraison alimentaire à l’aéroport de Göteborg-Landvetter. Les clients effectuent leur commande en ligne et viennent la récupérer dans le hall des arrivées de l’aéroport.

Études de marché 
Les ventes en ligne se développent au Royaume-Uni

Selon Mintel, les ventes alimentaires en ligne ont augmenté de 9 % au Royaume-Uni l’année dernière, pour atteindre 12,3 milliards de dollars. Elles ont représenté 7 % des ventes alimentaires totales en 2018, contre 6,1 % en 2016, et les ventes devraient atteindre 13,6 milliards de livres sterling l’année prochaine. Mintel prévoit qu’au cours des cinq prochaines années, la distribution alimentaire en ligne représentera 10 % de l’ensemble des ventes alimentaires, avec une augmentation de 60 % des ventes pour atteindre 19,8 milliards de livres sterling d’ici 2023.

L’étude indique que les jeunes acheteurs continuent d’apprécier la commodité des services de livraison alimentaire, particulièrement la tranche des 25-34 ans : en effet, 61 % des consommateurs de ce groupe ont l’habitude de commander des aliments en ligne, et 27 % d’entre eux effectuent la totalité ou la plus grande partie de leurs courses alimentaires en ligne. Les acheteurs d’âge mûr ou séniors, quant à eux, sont de plus en plus réticents face à la révolution de l’e-commerce.

Certains signes indiquent un possible ralentissement à venir des ventes en ligne : « La croissance ralentit et le nombre d’utilisateurs est en stagnation, les distributeurs ayant du mal à convaincre de nouveaux utilisateurs d’essayer leurs services. De nombreux consommateurs restent réticents à acheter leurs produits frais en ligne, craignant notamment de recevoir des produits de remplacement, et les frais de livraison restent dissuasifs, particulièrement sur un marché reposant sur le rapport qualité-prix. »

Nouvelles PLMA 
Le salon « Le Monde de la Marque de Distributeur » se tiendra les 21 et 22 mai à Amsterdam

Le plus grand salon MDD du monde arrive à grands pas. L’édition 2019 du salon « Monde de la Marque de Distributeur » de la PLMA se tiendra les 21 et 22 mai au Centre des Expositions RAI d'Amsterdam. L’évènement accueillera plus de 2 700 entreprises exposantes venues d’environ 70 pays, dont plus de 60 pavillons nationaux et régionaux.  Le salon devrait attirer plus de 16 000 visiteurs venus de plus de 120 pays.

Un séminaire spécial de lancement sera organisé au centre RAI un jour avant l’ouverture du salon. L’un des moments forts du séminaire sera l’annonce des lauréats des Salute to Excellence Awards 2019 de la PLMA, récompensés pour l’excellence de leurs produits et emballages de MDD. Les produits lauréats seront exposés lors du salon. Les visiteurs du salon pourront également découvrir les produits des distributeurs du monde entier au Supermarché des idées de la PLMA.

Les séminaires de lancement comporteront aussi deux présentations sur les tendances du secteur de la distribution. Lidia Palubina, Consultante principale e-commerce et omnicanal chez Kantar Consulting, abordera la croissance d’Alibaba et son impact au-delà de la Chine. Ben Miller, Directeur Global Insight chez IGD, nous parlera quant à lui de l’avenir des distributeurs traditionnels face à la concurrence en ligne.

Cette année, le salon international « Le Monde de la Marque de Distributeur » de la PLMA aura pour thème « Écoutez le buzz ». Il s’agit des milliers de conversations qui auront lieu entre les distributeurs et les exposants lors du plus grand salon MDD du monde.

Pour de plus amples informations sur l’édition 2019 du salon international « Le Monde de la Marque de Distributeur » de la PLMA, veuillez cliquer ici.

Évènements 
20 mai

Programme du séminaire « Le Monde de la Marque de Distributeur »
Amsterdam, Pays-Bas

21 et 22 mai

Salon international « Le Monde de la Marque de Distributeur »
Amsterdam, Pays-Bas